L’informatique sociale

Je suis à lire l’excellent livre « Social Networking for Business » de Rawn Shah. Dans ce livre qui explique comment choisir les bons outils et ressources pour combler les besoins d’entreprise, j’ai découvert le terme d’informatique sociale.

L’informatique sociale fait référence à l’intégration d’humain dans un écosystème informatique pour examiner, analyser et adresser des tâches ou des problèmes complexes. Les types de problèmes qui sont le mieux adressés par l’informatique sociale sont ceux qui sont difficiles, voire même impossibles à résoudre en utilisant uniquement des logiciels ou des calculs mathématiques. Il s’agit souvent de problèmes qui requièrent de l’ingéniosité, une réflexion associative, une mise en relation, une synergie, d’établir des liens de confiance entre personne et/ou d’avoir des connaissances subjectives.

Le concept d’informatique sociale est différent des réseaux sociaux et des médias sociaux. Les réseaux sociaux font référence aux techniques pour mettre en place un réseau de relation entre personnes (exploration, contact, etc.) alors que les médias sociaux font référence aux contenus en ligne ou les méthodes pour créer, partager et bâtir de façon sociale.

Enfin, un environnement social fait référence à une place virtuelle où l’interaction entre des personnes impliquées qui prennent part à l’informatique sociale a lieu.

En échangeant avec l’auteur sur Twitter, il m’a référé au centre de recherhe de IBM pour en connaître davantage. Ce centre s’intéresse à la question des logiciels sociaux. Très intéressant pour suivre ce qui ce fait dans le domaine de la recherche.

L’image provient de MentionMap, un outil en ligne qui permet de visualiser les gens avec qui on échange sur Twitter.

Leave a Reply