Lecteur électronique et Kindle 3 Keyboard 3G de Amazon

Pas un autre gadget vous allez me dire. Ordinateur, portable, iPad, iPhone ça suffit. Juste quand on pensait avoir assez de gadgets pour subvenir à ses besoins numériques, voilà que les lecteurs électroniques gagnent en popularité.

Lecteur électronique
Ça fait déjà un bon bout que les liseuses à encre numérique sont sur le marché grand public. La technologie est basée sur des recherches faites en 1997 au MIT Media Lab.

Encre numérique
L’encre numérique est une technique d’affichage qui ne nécessite pas de rétro-éclairage. La technique ressemble beaucoup aux planches à dessin magnétique que les enfants aiment tant. Une charge négative permet de faire afficher les particules foncées puisque les opposés s’attirent alors qu’une charge positive permet de faire afficher les particules blanches.

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Electronic_paper

Le besoin en énergie est minime puisque seul le temps de chargement requiert de l’électricité. Une fois la page affichée, elle peut le demeurer sans avoir besoin d’énergie.

Les images grossies de texte suivant permettent de faire la comparaison entre un écran LCD et un écran à encre numérique.

LCD Encre numérique

La différence au niveau de la qualité d’affichage est flagrante. Sur un écran LCD on voit les lignes qui servent à délimiter les pixels carrés.

Autre gros avantage des appareils à encre numérique est la robustesse des écrans. Encore cette semaine je voyais des jeunes avec leur iPhone et iPod dont l’écran avait littéralement explosé lorsque l’appareil était tombé horizontalement au sol. Un écran de type encre numérique est beaucoup robuste tel que la démontre cette vidéo d’un Kindle échappé d’une hauteur de 30 pouces.

Avec un écran à encre numérique, on peut frapper la surface sans répercussion et sans même que l’affichage change ou scintille.

Les possibilités pour l’encre numérique ne se limitent pas aux livres. Elle peut servir pour des étiquettes d’étagère en magasin tel que le démontre ce projet de Costco.

Source : http://www.eink.com/readable.html

Lecteurs
Les premiers lecteurs font leurs apparitions en 1998, mais il faut attendre 2004 pour que Sony lance le Librié, le premier lecteur à encre électronique. Amazon de son côté à lancé son Kindle de première génération que le 19 nov 2007. Tard vous me direz, mais c’était tout de même 2 ans et 2 mois avant l’arrivée du iPad d’Apple qui a fait ses débuts le 27 janvier 2010. Cette arrivée tardive lui a probablement permis de perfectionner l’appareil et sa mise en marché, car leur popularité aujourd’hui est grandissante. Selon Bloomberg BusinessWeek, Amazon aurait vendu 2.4 millions de Kindle en 2009 et 5 millions en 2010.

Avancée technologique, qualité du produit, baisse des prix et surtout disponibilité de livre numérique gratuit font mousser les ventes.

Côté avancement technologique, le dernier modèle de Kindle la génération 3 offre la technologie Pearl. Avec ses 16 niveaux sur 4 bits de gris, Pearl permet une amélioration de 50% du contraste. La vitesse de chargement est également améliorée ce qui permet d’afficher une page en une fraction de seconde. Les dernières avancées sont la technologie Triton qui permet la couleur. Ici on voit le Hanvon color e-Reader annoncé en 2010, mais ça reste en voir, car aucun modèle que je sache n’est en vente libre.

Revue du Kindle 3 Keyboard, 3G

Personnellement j’ai fait l’achat du Kindle 3 keyboard 3G dont je fais la revue ici.

Pagination
La pagination sur cet appareil se fait assez facilement. Dans le bas de l’écran en mode lecture d’un fichier, on voit une barre de progression avec un pourcentage d’avancement. Pour changer de page, il s’agit d’utiliser les boutons sur le côté de l’appareil. En mode lecture de journal, il est possible de passer à l’article suivant en appuyant sur la flèche de droite du clavier directionnel qui agit en tant que souris. Contrairement à la lecture sur un écran d’ordinateur ou page suivante nous donne trois quarts d’une nouvelle page, en faisant page suivante sur le Kindle, l’appareil nous rend une nouvelle page complète ce qui est beaucoup plus agréable comme expérience.

Transfert de fichiers
Trois possibilités pour téléverser des fichiers sur ce modèle en question : USB, Wi-Fi ou 3G

Prise USB
Un câble est fourni avec l’appareil pour le brancher à un port USB d’ordinateur. Sur l’appareil même, la prise est un mini-USB. Lorsque branché, un nouveau lecteur Kindle (E:) apparaît avec les trois répertoires suivants «audible», « documents » et « music ». Le premier est pour les fichiers de livres audio, le deuxième est pour les livres journaux et impression d’écran (format azm, mobi, pdf ou gif) et le dernier pour les fichiers de musique mp3 (voir le paragraphe concernant les fonctions expérimentales).

Wifi
Deuxième possibilité de transfert est le mode Wi-Fi. Une fois l’appareil configuré sur un réseau, les fichiers peuvent tout simplement être transféré par courriel (voir le paragraphe concernant les courriels).

3G (Whispernet)
La dernière option est celle du 3G (Whispernet). Les modèles identifiés 3G viennent avec un branchement de base 3G sans frais sur réseau Rogers au Canada (lorsque sur la page Setting, faire le raccourci Alt+6-1-1 pour un diagnostic du service de données et voir le réseau). Le réseau disponible pour l’est du Canada est très large tel que démontre cette carte.

Source : http://client0.cellmaps.com/tabs.html

 Grâce à des ententes internationales, il est aussi possible se brancher à l’étranger. Lorsque l’on connaît le mal nécessaire pour se brancher outremer avec un téléphone mobile ou une tablette (voir mon billet « Simuler l’avenir pendant un mois avec un iPad 3G à l’étranger »), en se rends compte qu’il fait un parfait compagnon de voyage.

Courriel
Lorsque l’appareil est configuré à notre nom, une adresse de courriel @kindle.com nous est dédiée. C’est avec cette adresse qu’il faut communiquer pour transmettre les documents que l’on veut charger sur l’appareil. Au préalable il faut se rendre sur la page « Personal Document Settings » sous la section « Approved Personal Document E-mail List » pour ajouter l’adresse de courriel à partir de laquelle les fichiers seront transmis. C’est une sécurité pour ne pas recevoir de pourriel. Également au préalable il est préférable de convertir les fichiers dans un format native à l’appareil (AZW) ou compatible (MOBI) pour la pagination (voir section sur le logiciel Calibre pour un bon outil de conversion). En dernier recours il est possible de visionner des PDF. Enfin, mais non le moindre, les transferts par 3G de fichier personnel n’est pas gratuit. Des frais de transfert de 0,99$ par Mo s’appliquent. Pour éviter des frais vous pouvez forcer la livraison par Wi-Fi en transmettant vous document à l’adresse courriel@free.kindle.com en ajoutant le sou domaine free.

Fonctions expérimentales
Autre la lecture, le Kindle offre aussi certaines fonctions dites expérimentales, dont le fureteur Web, le lecteur MP3 et la narration de texte.

Fureteur Web
Le fureteur Web est de base. Il ne faut pas s’attendre à grand-chose même en basculant l’affichage en mode paysage.

Impossible de lire le texte d’une page sans faire la fonction zoom. Sinon s’il s’agit d’un article, une nouvelle fonction a fait son apparition avec le Kindle 3 qui est très appréciable, celle du Mode Article. Cette fonction accessible dans le menu du fureteur permet de refaire la pagination d’un article pour une meilleure présentation en éliminant certaines images et publicités. Encore une fois le fureteur Web est une fonction de base, mais jusqu’à preuve du contraire elle est complètement gratuite même en mode 3G alors pour vérifier des courriels sur la route ou une nouvelle rapide ça peut dépanner.

MP3
Encore une fois une fonction de base. On peut jouer les fichiers mp3 et le son est acceptable des deux petits haut-parleurs sur le dos de l’appareil, mais aucune interface pour voir les fichiers sur l’appareil alors c’est complètement à l’aveugle que l’expérience ce fait.

Lecteur vocal
Cette fonction permet de faire lire le texte à l’écran. Surtout une fonction d’accessibilité, mais aussi pratique lorsque l’on veut écouter la lecture d’un livre plutôt que de lire.

Raccourcis
Enfin voici une liste de raccourcis (shortcuts) utiles pour le Kindle.
Home : Retour à la page d’accueil
Alt-QWERTYUIOP: Pour atteindre les chiffres, il faut normalement appuyer sur SYM pour avoir un menu spécial et ensuite le chiffre. Un raccourci est d’appuyer Alt et une touche de la première rangée de caractère. (Q=1, W=2,E=3, R=4, T=5, Y=6, U=7, I=8, O=9, P=0).
Alt-Home : Pour se rendre rapidement sur le magasin de livre
Menu : Permets d’afficher le menu, mais aussi si vous êtes sur la page d’accueil (Home) d’avoir une barre de menu en haut de l’écran avec l’espace libre, l’heure (utile lors d’une séance de lecture) , la connectivité (Wi-Fi ou 3G), la force du signal et la charge de la batterie.
Alt-G : Si vous éprouvez des problèmes de fantômes, c’est-à-dire une ancienne impression d’écran qui ne veut pas disparaître, cette combinaison de touches vous permet de faire scintiller l’écran pour régler le problème
Alt-Shift-G : Pour faire une impression d’écran. Il faut se brancher en mode USB avec un ordinateur pour atteindre les fichiers.
Alt-Shift-M : Permet de lancer le jeu démineur

Alt-B : En mode lecture, permets d’insérer un raccourci (bookmark)
Shift-SYM : En mode lecture, permet de lancer et d’arrêter le lecteur vocal

Les raccourcis suivants doivent être utilisés dans le champ de recherche. Une façon efficace de lancer la recherche est de simplement appuyer une lettre quelconque.
@help : Permets d’afficher les raccourcis suivants.
@dict : En ajoutant un terme à la suite, permet d’afficher la page pertinente du dictionnaire Oxford
@store : En ajoutant un terme, permet de rechercher le Kindle Store
@url : En ajoutant une adresse Web à la suite, permet de lancer le fureteur Web et de rendre à l’adresse souhaitée
@web : En ajoutant un terme à la suite, permet d’afficher dans le fureteur Web le résultat d’une recherche dans Google
@wiki : En ajoutant un terme à la suite, permet d’ouvrir le fureteur Web et de se rendre à la page Wikipédia du terme

Gestion de fichiers
La gestion des fichiers de l’appareil laisse beaucoup à désirer. Les fichiers sont synchronisés dans le nuage Internet sur notre compte gratuit, mais les fonctions sont extrêmement limitées. Les seules deux fonctions possible sont « Deliver to my… » et « Delete from library ». Impossible de modifier les meta-données des fichiers ou de les classer.

J’ai donc cherché sur le Web pour un « iTunes » du e-Reader et c’est alors que je suis tombé sur Calibre, un logiciel libre, gratuit, complet et franchement un « must ». Avec ce logiciel il est possible de convertir des fichiers pdf en format mobi ou encore de faire la livraison des journaux gratuits ou blogues sur Internet automatiquement sur son appareil par courriel. Voici à quoi ressemble l’interface.

Ici on voit les journaux français qui sont déjà programmés dans le logiciel, dont Cyberpresse.

Si vous avec un abonnement payant, le journal complet vous sera livré. Si le journal qui vous intéresse n’est pas présent, rien de plus simple que d’ajouter un fil RSS sinon pour les plus techniques, un script peut être programmé. Bref je vous recommande ce logiciel et si vous l’apprécié autant que moi, faite comme moi un petit don de 10$ pour que son développement continue.

Lequel Kindle choisir
Amazon offre plusieurs modèles Kindle. Certain avec clavier ou écran tactile, d’autres avec Wifi ou 3G. Voici un super graphique pour vous aider à choisir. Je le publie avec la permission de l’auteur Michael DeGusta (voir son excellent blogue).

Afin un nouveau modèle le Fire arrivera sous peu (15 Nov au US). Ce dernier n’est en fait pas un lecteur à encre numérique, mais bien une mini tablette multimédia avec tous les avantages (couleurs, applications) et les inconvénients (durée de pile, reflet sur écran au soleil) que cela comporte. Encore là c’est un choix. Il s’agit de décider si l’on veut un appareil hybride multimédia et liseuse qui fait la moitié de chaque fonction ou un appareil dédié qui maîtrise sa fonctionnalité première. Pour une liste complète des lecteurs ainsi que des formats de fichiers compatibles, voir la page « Comparison of e-book readers » Wikipédia.

Bonne lecture.

Mise à jour

Étonnamment, le commentaire qui revient le plus souvent depuis la publication de mon billet hier soir est « Existe t’il des livres en français? ». Personnellement, autre les journaux et quelques magazines, je ne lis pas en français alors j’étais un peu bouche bée. Heureusement une amie (elle va se reconnaitre merci) est venue à ma rescousse avec les trois liens suivants:

http://www.ebooks-gratuit.com/

http://www.ebooksgratuits.com/

http://www.teamalexandriz.org/

Encore quelques uns:

http://www.livrespourtous.com/

http://www.numilog.com/

Leave a Reply