Médias sociaux au service de l’entreprise: Recrutement le cas Nurun

Les médias sociaux sont des environnements riches en information pour faire du recrutement. Alors qu’un curriculum vitae (CV) comporte essentiellement des informations académiques et sur les anciens emplois d’un candidat, les médias sociaux permettent de connaître les intérêts et les motivations actuels. Ils permettent aussi de connaître les liens et les appartenances à des groupes d’intérêts.

Contrairement à l’Europe, la culture nord-américaine n’exige pas de photo dans un CV. Les médias sociaux permettent donc de bonifier l’information disponible à l’entreprise recruteur puisque la plupart des médias sociaux tels Facebook et Linkedin permettent d’afficher une photo de profil et même de partager davantage de photos de soi.

Il y a aussi les technologies Web 2.0 dont tirent profit les médias sociaux qui viennent en aide au recrutement. Facebook offre par exemple le clavardage. Ainsi, il est possible de converser rapidement avec d’éventuels employés pour connaître leurs intérêts ou répondre à leurs questions de façon informelle et discrète.

Le faible coût des médias sociaux est également un facteur important dans la popularité dans leurs utilisations en recrutement. Contrairement à des sites Web spécialisés en recrutement tel Monster.com, Facebook et Linkedin ne charge pas des frais de 20 à 30% pour une embauche. ((Using Social Media, Web 2.0 Tools To Recruit Talent http://bmighty.informationweek.com/services/showArticle.jhtml?articleID=217701377))

Enfin, l’utilisation des médias sociaux est beaucoup plus efficace. La recherche à travers l’historique des emplois des candidats sur le site Linkedin est particulièrement intéressante. Plus besoin de rechercher pour un critère spécifique dans des CV papiers. Également, selon l’agence immobilière McKinley qui les utilise, le ratio d’intérêts versus entrevue est très élevé à environ 75%. « Les employés qui nous arrivent d’un lien avec les médias sociaux, sont exactement ce que nous recherchons.» dit Karen Andrews, la chef de direction de l’agence en question. ((E-ffective? Businesses find recruiting via social media works, often for free http://www.mckinley.com/about-mckinley/news/e-ffective-businesses-find-recruiting-via-social-media-works-often-for-free/))

Chez Nurun une société de services en communications et technologies interactives au sein de Quebecor, le recrutement social occupe une grande place puisque l’entreprise consacre près de 80% de sa stratégie de recrutement aux réseaux sociaux comme LinkedIn, Twitter et Facebook. ((RH 2.0 : Nouvelle stratégie de recrutement chez Nurun http://www.lesaffaires.com/avant_garde.php/le-blogue/article/nouvelle-strategie-de-recrutement-chez-nurun/506007)) Seulement en dernier recourt elle se tourne vers le recrutement traditionnel.

Selon Simon Lauzier, conseiller en recrutement chez Nurun, la première étape est de comprendre l’écosystème web de la marque de l’employeur. ((Nurun – Les meilleurs trucs du marketing interactif au service du recrutement http://www.slideshare.net/nuruncom/les-meilleurs-trucs-du-marketing-interactif-au-service-du-recrutement-2105344)) Il faut analyser ce que les internautes trouvent sur le web au sujet de votre entreprise. Cela inclut ce que vous affichez ou publiez et ce que les autres publient à votre égard. Ce que Nurun s’est aperçue c’est qu’avant même de mettre en place une stratégie, les candidats parlaient déjà de l’entreprise dans les médias sociaux. En officialisant les communautés (Facebook, Twitter et Linkedin), ils ont pu gérer cet intérêt et le canaliser vers sa section carrière.

Grâce à des initiatives internes, Nurun a aussi automatisé certains aspects dans son processus de recrutement, dont l’affichage de postes dans les réseaux sociaux. Ceci permet d’informer rapidement ses communautés et de profiter du bouche à oreille. C’est donc dire que les réseaux sociaux sont présents tout au long du processus de recrutement, de la gestion de sa notoriété, à la recherche de candidats, à la sélection et au processus d’entrevues jusqu’à l’intégration.

NurunProcessusRecrutement

Enfin, voici quelques conseils partagés par Nurun suite à leur expérimentation avec le recrutement social :

  • Augmenter la visibilité de l’entreprise en créant des groupes/des pages;
  • Afficher les offres d’emplois dans votre profil perso / entreprise;
  • Automatisé la publication des offres d’emplois dans les réseaux sociaux;

NurunRSSFeed

  • Approcher directement les candidats par des recherches avancées;
  • Amorcer des conversations avec les candidats;
  • Communiquer sur un événement et faire un buzz marketing;
  • Améliorer votre référencement;
  • Faire de vos amis des recruteurs;
  • Veille sur les mots-clés qui touche votre entreprise et votre secteur d’activités;
  • Permettre la découverte des employés qui sont connus
  • NurunLinkedin

  • Facilité le partage des offres d’emplois avec des widgets de partage;

NurunShare

  • Mesurer l’efficacité de votre stratégie avec des outils d’analyse (ex. nombre de clics sur votre page Facebook); et
  • Mesurer le taux de conversion en contacts, en candidatures et embauches dans votre communauté.

Leave a Reply