Dodo, boulot, vidéo – Ma métamorphose télévisuelle

Petite réflexion qui m’est survenue alors que je lisais le journal papier ce matin. Et oui j’aime bien encore lire le journal papier le samedi matin malgré les multiples écrans branchés en continue sur Internet disponible dans la maison dont un iPad sur la table à côté de mon café. Je suis alors tombé sur la section horaire télévision et j’ai tournée la page. Un moment de lucidité plus tard je reviens sur la page horaire en mode réflexion: «A qui s’adresse cette section?» Force d’admettre aux gens qui lisent les journaux papier mais du point de vue télévisuel, à qui s’adresse cette section? Existe-il encore des gens qui note l’horaire des émissions pour les regarder en directe ou s’agit-il simplement d’un aide mémoire pour programmer son magnétoscope numérique (PVR), ses nouvels appareils à stockage moderne qui ont remplacer les VHS à « cassette» comme mes enfants se plaisent à dire lorsqu’il me regarde comme si je venais d’une autre planète. Et alors mon regard s’est tourné vers mon magnétoscope et j’essayais de me rapeller la dernière fois que je l’avais programmé. Ah oui c’était suite à une panne d’électricité ou est-ce que c’était lors du dernier changement d’heure? Je m’en souvenait plus. Bref, un autre gadget de tabletté; voué au statu de ramasse poussière. Pourquoi? Le ratio dodo, boulot et vidéo de ma vie depuis un an a été boulversé et la partie vidéo ou divertissement en a souffert. Alors un choix s’impose. Est-ce que je veux passer mon temps à décider à l’avance ce que je veux écouter pour programmer un appareil avec l’espoir que tous va bien allé et qu’éventuellement je pourrai écouter une émission en différé? Non, je préfère pesser sur le piton« Play» des vidéos nourrit en direct par mes amis sur mes fils sociaux. Ainsi une métamorphose télévisuelle c’est effectuée dans ma vie. Je suis passé d’émissions télé avec interuption par des publicités à des vidéos Internet sur demande en format amuse-gueule.

La prochaine étape de la mémamorphose se prépare puisque je magasine pour l’achat d’une nouvelle télévision. Pour vous mettre en contexte de la difficulté de l’opération, je suis encore sur le cable de base. Je sais, je sais comment ça le cable de base toi qui est techno? J’ai toujours résisté de passer au numérique télévisiuel. Mon écran d’ordinateur est haute définition mais pas ma vieille télé à tube. Je préfère investir dans l’avenir et augmenter mon plan Internet que de brancher une autre boite noir qui me facture. Mais voilà que l’avenir rattrape les cablodistributeurs de ce monde avec des nouvelles générations de télévision prêtent pour Internet avec Wi-Fi et prise réseau (RG45). Une solution doublement intéressante dans mon cas car je suis abonné au service Netflix. Pour 8$ par mois j’ai des films et séries télé complètent à volonté du confort de ma maison tout en évitant les frais de retard DVD. Encore une fois le modèle instantané «Press Play» l’emporte.

Internet sur la télé ce n’est pas nouveau comme concept. Plusieurs compagnies ont essayées de prendre le marché. Pensons au Boxee Box racheté par D-Link (http://www.dlink.com/ca/en/home-solutions/boxee-box/at-a-glance), au Roku (http://www.roku.com/ca), au Google TV (http://www.google.com/tv/) ou au Apple TV (http://www.apple.com/appletv/) . Microsoft de son côté mets ses billes sur sa XBOX 360 avec une nouvelle interface mais très peu de partenaires offrent du contenu gratuit (http://www.xbox.com/en-ca/live/partners). Le problème avec cette approche demeure qu’ il faut une autre boite noir et c’est ce qui freine selon moi les consommateurs. La solution est peux-être celle d’Apple soit d’intégrer matériel et logiciel. Samsung est de cette avis puisqu’elle offre maintenant le « Smart Hub » sur plusieurs de ses modèles (http://www.samsung.com/us/2012-smart-tv/).

Samsung Smart TV

Le SmartHub offre tous ce qu’il faut pour passer d’une chaise de travail à un divan, position plus propice au divertissement. On y retrouve des applications pour la vidéo (YouTubet et Netflix) mais aussi sociaux (Facebook et Twitter).

De la section horaire télévision de mon journal de ce matin, me voilà réver d’une nouvelle télévision Internet pour Noël. C’est tout un détour. J’aimerais une télévision branchée sur Internet avec plusieurs boutons «Press Play» pour jouer des vidéos sur demande et sans frais supplémentaire autre que l’accès Internet. Gageons que je ne suis pas le seul.


Leave a Reply