La valeur de votre profil numérique 2

Facebook Graph MoneyUn client entre chez un concessionnaire de voiture exotique et demande un essai routier. Désolé Monsieur de répondre le vendeur, vous n’avez pas le profil qu’il faut. Qu’est-ce qu’il a mon profil, de répondre le client, j’ai l’argent. Désolé, je ne parlais pas de votre profil financier, je parlais de votre profil numérique. On ne vend pas se produit a tout le monde.

Connaissez-vous votre profil numérique? Votre profil numérique c’est l’information qu’on lègue aux entreprises lorsqu’on accepte de participer a un programme de fidélité (numéro unique de client), lorsqu’on navigue sur certains sites Web (cookie, numéro unique PC, géolocalisation, adresse IP) ou encore lorsqu’on utilise certaines applications mobiles (identifiant unique d’appareil). Dans la mise en pratique ça ressemble à son dossier de crédit mais avec moins de transparence.

Pour connaitre son profil financier, c’est assez simple. Un coup de téléphone avec une agence de crédit suffit (Comment commander votre dossier de crédit, Agence de la consommation en matière financière du Canada). En plus c’est gratuit pour obtenir son historique de crédit mais payant pour avoir son pointage de crédit (entre 300 et 900 points).

Pointage crédit TransUnion - Exemple

Pointage crédit TransUnion – Exemple

Equifax Credit Score

Pointage crédit Equifax – Exemple

Mais qu’en est t’il de la valeur de son profil numérique? Combien vaut ce profil avec un système de pointage similaire?

Sans le savoir mais avec votre consentement, des systèmes informatiques et certaines entreprises telle Facebook bien sûr mais aussi des locaux comme Crakmedia de Québec, travaillent 24 heures par jour a vous catégoriser par localisation, par démographie et aussi par vos finances. Critères de recherche, prix, heure, fréquentation ne sont quelques unes des statistiques que les systèmes récoltent dans le but de mieux connaître vos habitudes d’achat.

Terminé les coupons papier qui ne laissent aucune trace numérique ou encore la publicité aveugle dans les journaux papier. Les entreprises veulent en avoir plus pour leurs argent. Jadis la seule façon pour les entreprises d’avoir accès à la mine d’information concernant nos habitudes d’achat était de faire des ententes avec les grandes chaines de détaillant (voir mon billet intitulé « Le cas Walmart » qui décrit le système Retail Link). Mais aujourd’hui, et avec notre consentement, 70% de la population (Les Canadiens accros aux cartes de fidélité – LaPresse) offrent leurs informations en temps réel en échange de miles aériens (Air Miles, Aéroplan), de points (Canadian Tire, Pharmaprix), de bonis dollars (Desjardins), de ristourne ou de pourcentage de retour en argent comptant.

20 principaux programmes fidelisation canada

Il existe même des nouveaux programmes qui tirent profit de la mobilité et qui offrent d’échanger nos informations de consommateurs en différé après les achats tel Snap de Groupon ou Checkout51 mais le but pour les entreprises est le même, mieux connaître sa clientèle pour en tirer profit.

Groupon Snap

Groupon Snap

En ligne c’est pareil. On cherche des gratuités de service (Facebook, Google), on donne son consentement et nous voilà a offrir nos informations. Vous vous êtes jamais demandé pourquoi Facebook vous affichait des publicités pour des produits que vous avez rechercher sur un site d’achat tel Amazon. Pas Facebook aussi! Je vous surprends? Et oui Facebook aussi, il y a rien de gratuit et l’amitié c’est payant.

Facebook c’est un milliard d’utilisateurs actifs par jour (13% de la population) avec 4.5 milliards de revenu pour le troisième trimestre 2015 (Facebook Reports Third Quarter 2015 Results). L’argent trouve son chemin chez Facebook car les entreprises en quête de l’attention des consommateurs veulent avoir accès au plus important et précis profil numérique et c’est Facebook qui le détient.

Alors combien vaut votre profil numérique? 4,50$ selon Facebook. Le problème c’est que Facebook traque aussi les cyber-citoyens qui n’ont pas de profil Facebook et ça ça dérange. L’entreprise pourrait d’ailleurs être pénalisée 268 000$ par jour par le gouvernement Belge si elle ne ramasse pas ses biscuits (Facebook’s Tracking of Internet Users in Belgium Could Cost It $268,000 a Day – Vice News).

Mise-à-jour du 11 avril 2016

La Belgique gagne la première ronde et Facebook est forcé d’arrêter de suivre les internautes qui n’ont pas de compte Facebook. (Facebook bows to Belgium, will stop tracking non-Facebook users). L’Autriche effectue des démarchent similaires (Privacy class action suit against Facebook reaches Austrian Supreme Court) et l’Allemagne et les Pays-Bas pourraient suivre. France emboite le pas (Facebook Ordered To Stop Tracking Non-Users In France, 9 fev 2016).

2 thoughts on “La valeur de votre profil numérique

  1. Reply La Vie Sportive Jan 15,2016 9 h 30 min

    Fidèle lecteur, il est toujours très intéressant de vous lire. Votre contenu est toujours pertinent et attractif. Bravo pour votre travail!

Leave a Reply